Derniers sujets
» G-Girl
Lun 24 Sep - 14:50 par kaouète

» Les rendez-vous singuliers
Jeu 14 Juin - 0:47 par kaouète

» bourses de réductions
Mar 12 Juin - 14:57 par Belette de la bruyère

» jukebox
Jeu 7 Juin - 22:24 par kaouète

» Gay pride 2018
Jeu 7 Juin - 22:22 par kaouète

» PMA
Mer 6 Juin - 17:05 par Krems

» CAB's corner
Mar 29 Mai - 13:18 par Newenn

» Infos dernière minute
Sam 26 Mai - 14:41 par kaouète

» Une dernière...
Sam 21 Avr - 13:04 par Madie31

ACTUALITE
 
Partenaires
créer un forum

Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Mer 21 Jan - 14:57

En Egypte, où la délation est vivement encouragé par le gouvernement pour toute "atteinte aux valeurs morales", la présentatrice Mona Iraqi de l'émission "Ce qu'on nous cache" se vante d'avoir "réussi à démanteler un repaire de perversion homosexuelle": des homos présents dans un hammam gay ont été arrêtés pour "débauche".
En Russie, les députés ont interdit de conduite automobile les travestis et transexuels.
Délation, ségrégation... encore une fois le sort réservé aux homos en dit long sur la dérive dictatoriale de ces pays. No

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Mer 21 Jan - 17:17

Hello Bixie,

En Egypte, les hommes ont été relâchés car il s étaient là simplement pour se relaxer au hammam. L'un d'eux était là pour se détendre avant son mariage...
Cette journaliste est une habituée de ce genre de méthodes. Elle avait déjà illustré sa conception du métier en réalisant un reportage sur un baltagui – ces gros bras qui sévissent dans les quartiers du Caire – avant de le dénoncer à la police. Tout en courant les festivals pour faire la promo de son reportage.
Aujourd'hui, elle risque des poursuites. Pourvu que...

Quant à la Russie, c'est un pays où le droit de tous les citoyens est bafoué. Pas que des homosexuels.

Triste monde !
avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Mer 21 Jan - 21:26

Merci de ces précisions sur le sort de ces gars et sur cette gente dame. Pour la Russie, comme pour beaucoup de dictatures, c'est étrange comme la privation des libertés va jusqu'au ridicule... sauf que là le ridicule peut tuer. J'ai lu tout à l'heure que DAECH a assassiné 13 enfants en Irak pour avoir regardé un match de foot. Triste monde consternant dangereux... Evil or Very Mad

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Belette de la bruyère le Jeu 22 Jan - 15:58

Oui, Daech a passé cette semaine à la mitraillette "pour l'exemple", les 13 gamins qui regardaient le match de foot...

Les membres de l'EI s'amusent aussi a jeter du haut des immeubles les homosexuels...

Quand on arrive a s'en prendre a des enfants (ou ados), ca va vraiment loin ! je crois qu'ils nagent en pleine inquisition là bas. Je ne comprends pas que personne ne bouge, qu'aucun état ne réagisse, que l'ONU continue de roupiller sur ses 2 oreilles, qu'il n'y ait pas de manifestations dans d'autres pays, que les autres pays arabes ne soutiennent pas leurs frères assassinées, leurs soeurs violées! Je ne comprends pas qu'en france, on n'en parle qu'en petits caractères dans la 5ieme page du journal...
avatar
Belette de la bruyère
Membre

Messages : 1010
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  choumi le Jeu 22 Jan - 18:57

.... parce que les intérêts économiques, territoriaux,... les enjeux de puissance, d'alliance ...
priment sur l'être humain et ses libertés...
c'est le monde à l'envers.... Mad

choumi

Messages : 560
Date d'inscription : 04/09/2014
Age : 22
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Jeu 22 Jan - 21:12

En même temps, des fois, je me dis qu'on n'est pas obligé d'aller voir chez les voisins pour trouver de l'homophobie...
Au vue du nombre de personnes à la manif pour tous, je suis parfois attristée de voir qu'on en a pas fini non plus avec des actes malveillants.
Perso, à mon boulot, je ne parle jamais de ma vie privée. Trop risquer !
Et vous ?

avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Belette de la bruyère le Jeu 22 Jan - 23:00

Justement, les événements décrits ci dessus en egypte ou en russie me font un peu relativiser sur les pb d'homophobie en france. Avec la manif pour tous, on est quand meme loin des persécutions des egyptiens, des russes ou des syriennes...meme si en effet, il y a encore des progrès à faire en france !
avatar
Belette de la bruyère
Membre

Messages : 1010
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 45

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Ven 23 Jan - 13:16

C'est sur que cela fait relativiser.
Mais bon, on n'a pas non plus de leçons à donner à quiconque parce qu'on n'est loin d'être irréprochable.
On ne va va pas faire un baromètre "du moins pire".

La manif pour tous est une violence de plus de 1 million de personnes venues revendiquer leur haine contre l'homosexualité.
Je n'ai jamais vu cela en Russie ni en Syrie.
C'est une violence "pacifiste" mais cela n'en reste pas moins de la violence.

Alors, vite, courons après le progressisme...
Non ? bounce
avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Sam 24 Jan - 17:24

Pour ma part je rejoins Belette. Je considère que "tout ne se vaut pas". En France, les propos et discriminations homophobes sont condamnés par la loi. Bien sûr, et hélas, cela n'empêche pas les insultes, les discriminations et même parfois les coups comme en témoignait ce jeune homo torturé dans le reportage ""Homos: la haine", qu'Atalante nous avait indiqué. Mais globalement en France les homos peuvent se tenir la main et s' embrasser en public ( contrairement à la Russie), ce n'est plus considéré comme une maladie mentale ou une atteinte aux moeurs ( contrairement à la Russie, l'Arabie, etc), les homos peuvent se marier désormais. Ils élèvent des enfants ensemble sans que la police ou la DDASS viennent leur faire des remontrances ou leur confisquent les enfants. Même si nous sommes en retard sur certains pays, nous sommes en avance sur beaucoup d'autres. Suffisamment pour pouvoir "donner des leçons" à ces messieurs de DAECH/ Etat islamique qui ne sont rien de moins que des barbares ou les sbires de Monsieur Poutine qui rêve d'une Russie blanche, débarrassé des homos, des empêcheurs de penser selon la ligne de Poutine. La violence des mots est cjoquante, intolérable mais pour moi tout ne se vaut pas. Par exemple pour les manifs contre le PACS il y avait eu des pancartes " les PD au bûcher". Dans la manif pour tous il me semble qu'il n'y a pas eu cet appel à la violence. Parce que la loi l'interdit et le condamne désormais. Notre pays avance. D'autres dans le monde sont aujourd'hui en pleine régression en tetmes de droits et de respect de la dignité humaine. Je crois qu'un baromètre du "pire" ou du "moins pire" peut exister oui.

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Sam 24 Jan - 20:54

Je pense que la violence de la manif pour tous est symbolique.
Un mot = un geste.
Négliger la portée symbolique d'un mot c'est feindre de ne pas comprendre ce qu'il veut dire vraiment.
Dans la manif pour tous, le geste n'a pas suivi les paroles (les pancartes) uniquement parce que la loi menace. Mais la pensée homophobe est là. Toutes les mentalités n'ont pas encore changé même si progrès il y a.
C'est pour cette raison que nous n'avons aucune leçon à donner à personne ni à se comparer d'une manière supérieure avec aucun pays.
Il faut en finir avec cette façon hégémonique de toujours se croire mieux que les autres pour quelques raisons que ça soit...
C'est juste cela que je défends derrière cette idée du baromètre du moins pire.

On peut en revanche se féliciter pour nos avancées mais sans pour autant se comparer aux autres et les traiter de barbares (par exemple).
Car nous sommes auteurs de barbaries financières qui ont des conséquences dramatiques sur des millions de personnes.
La nôtre de barbarie n'utilise pas les armes et elle est peut-être moins visible mais nous avons les mains tâchées de morts autant que les autres.

Ne pas se croire mieux, c'est juste cela que je dis...







avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Atalante le Dim 25 Jan - 10:57

Coelha a écrit:Je pense que la violence de la manif pour tous est symbolique.
Un mot = un geste.
Négliger la portée symbolique d'un mot c'est feindre de ne pas comprendre ce qu'il veut dire vraiment.
Dans la manif pour tous, le geste n'a pas suivi les paroles (les pancartes) uniquement parce que la loi menace. Mais la pensée homophobe est là. Toutes les mentalités n'ont pas encore changé même si progrès il y a.
C'est pour cette raison que nous n'avons aucune leçon à donner à personne ni à se comparer d'une manière supérieure avec aucun pays.
Il faut en finir avec cette façon hégémonique de toujours se croire mieux que les autres pour quelques raisons que ça soit...
C'est juste cela que je défends derrière cette idée du baromètre du moins pire.

On peut en revanche se féliciter pour nos avancées mais sans pour autant se comparer aux autres et les traiter de barbares (par exemple).
Car nous sommes auteurs de barbaries financières qui ont des conséquences dramatiques sur des millions de personnes.
La nôtre de barbarie n'utilise pas les armes et elle est peut-être moins visible mais nous avons les mains tâchées de morts autant que les autres.

Ne pas se croire mieux, c'est juste cela que je dis...

Je suis plutôt d'accord et c'est pour cela que j'ai employé une fois sur ce forum le mot de néocolonialisme, on ne peut juger le monde avec nos yeux d'occidentaux qui détiendraient plus que les autres la civilisation, la justice, l'égalité ....
avatar
Atalante

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Dim 25 Jan - 17:36

Bon... j'avoue que si l'on ne peut s'entendre sur l'idée que ces messieurs de DAECH/Etat islamique décapiteurs, se comportent en barbares (barbarie au sens de cruauté, brutalité, férocité, inhumanité), le débat me semble difficile car nous allons nous bloquer chacune sur un point de vue. Ce n'est pas grave Coelha, n'y vois pas d'agressivité de ma part.

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Dim 25 Jan - 18:31

T'inquiète pas Bixie, je ne ressens absolument aucune agressivité. Mais alors, pas du tout. On peut être en désaccord sans en être fâchée...

Le débat n'est pas de savoir si les partisans de DAESH sont des barbares. Il n'y a aucun nom pour qualifier leurs horreurs, j'en conviens.

Le débat est de savoir si nous nous reconnaissons aussi comme des barbares, barbares d'un autre genre (comme la barbarie de l'argent entre autres), mais barbares quand même !

Si oui, alors, nous ne sommes pas en mesure de donner des leçons de moralité, de cruauté, de férocité... car il n'y a pas qu'en décapitant qu'on est féroce, qu'on est brut ou qu'on est cruel.

Nous ne pouvons pas nous résoudre à traiter les pays voisins de barbares sans faire nous-même une autopsie de nos actions nationales et internationales, en terme d'homophobie ou d'autres sujets.

Quand aux actes homophobes, ils sont partout. Nous avons lutté, en France, pour avoir des droits. Mais rien n'est parfait.
Cela ne nous donne pas le droit de nous sentir supérieurs à l'Egypte, à la Russie ou à aucun autre pays.
avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Dim 25 Jan - 22:31

Il ne s' agit pas de se sentir supérieurs, cela me semble évident. Mais il existe une qualification internationale de ce qu'est un "acte de barbarie", voire un "crime contre l'humanité". Ce qui est commis dans certains pays aujourd'hui peut être qualifié de "crime contre l'humanité" (dixit des experts). Quand la France par le biais de ses gouvernements successifs s' est rendue coupable d'"actes de barbarie" ou de "crime contre l'humanité" comme en faisant une utilisation systématique de la torture en Algérie, quand l'ONU lui a fait un "rappel à l'ordre" pour cela, cela ne me serait pas venue à l'idée de la défendre . Et je trouve même aberrant qu'il n'y ait pas eu de poursuite judiciaire pour juger les responsables.  Tout pays peut sombrer à nouveau un jour dans la barbarie, par exemple par le fait de légaliser les "actes de barbarie". Je trouve que la Déclaration Universelle des Droits de l'Homme est un texte majeur qui mérite d'être "au-dessus" des lois particulières.
Je te recommande l'interview d'Abdennour Bidar dans Télérama. "Je suis convaincu qu'existe un universel humaniste" en est une citation. Il dit aussi que toutes les cultures du monde ont une pensée de la tolérance et qu'il faut aujourd'hui qu' à l'échelle mondiale, toutes les cultures, tous les pays, mènent une discussion sur cet universel. C'est ce que je pense aussi.

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  aramouznille le Mer 28 Jan - 19:50

Quelle discussion de haut vol. Voici ma contribution partiale, subjective, enthousiaste.

Nous les occidentaux sommes aussi des barbares, au nom du sacro saint capitalisme on défigure les paysages, on asservit, on soutient des "gouvernements"iniques, on appauvrit, on spolie,on tue. C'est vrai. C'est barbare et nous avons bien des batailles à mener pour lutter contre cette folie. Il y a des mouvements de plus en plus nombreux pour dénoncer les dérives de ce système qui s'étendrait d'autant plus vite s'ils n'existaient pas.

De là à voir du néocolonialisme dans le fait de mettre en avant le droit des femmes, des homosexuels, des peuples martyrisés qui crèvent de peur à l'idée de déplaire d'une manière ou d'une autre aux fondamentalistes pseudo religieux, il y a un pas!
Nous avons évolué sur ces droits là, nous pouvons, même s'il y a des crétins qui pensent le contraire et veulent nous en empêcher, en tant que femme, en tant que citoyenne, en tant que lesbienne, affirmer notre identité, être indépendantes, nous exprimer, nous faire élire.... nous sommes socialement plus en avance du point de vue de notre humanité au regard de ceux qui martyrisent, mettent en esclavage, terrorisent, assassinent, violent, kidnappent, mutilent.
De quel droit pouvons nous donner des leçons? Serions nous parfaits? Certes non. Il ne s'agit pas de l'être, il s'agit de vouloir progresser et nous améliorer
Alors serions nous perfectibles? Bien sûr que oui!!!!
Serions nous des exemples, des précurseurs? Ma foi oui. Sur ce chapitre, et celui-ci exclusivement sans doute, nous le sommes.

Ma foi, disais-je? Oui, je ne parle que de moi. J'affirme que ce qui se passe avec tous-es les fondamentalistes (ceux-celles qui tuent en Occident les avorteurs, ceux-celles qui ont mené une guerre "du Bien contre le Mal" et avec ces termes religieux caché aux crédules le but "supérieur" à tout autre de s'enrichir mais aussi ceux-celles qui montent des murs après avoir été parqués eux-mêmes quelques décennies plus tôt, qui voilent les femmes intégralement, tuent les enfants qui regardent la télé ou marient de force des écolières pour leur apprendre la seule leçon qui soit: obéir au maître, etc, etc) est une barbarie,non pas car je me place au-dessus d'eux mais parce que c'est intrinsèquement barbare et violent et inhumain.

Je précise que je ne parle pas de religion mais de fondamentalisme. Toute religion, ne l'oublions pas est bâtie sur le socle de l'amour et de la bienveillance envers autrui.... à ce que je crois savoir
avatar
aramouznille

Messages : 318
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 48
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Mer 28 Jan - 20:44

Aramouznille, de retour sur le forum, des posts à foison, et un post-fleuve... bien mené... Tu es en forme! cheers

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  aramouznille le Mer 28 Jan - 21:12

J'ai toute les raisons (et la déraison) de l'être
Mais chut.....
avatar
aramouznille

Messages : 318
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 48
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Atalante le Mer 28 Jan - 21:33

aramouznille a écrit:Quelle discussion de haut vol. Voici ma contribution partiale, subjective, enthousiaste.

Nous les occidentaux sommes aussi des barbares, au nom du sacro saint capitalisme on défigure les paysages, on asservit, on soutient des "gouvernements"iniques, on appauvrit, on spolie,on tue. C'est vrai. C'est barbare et nous avons bien des batailles à mener pour lutter contre cette folie. Il y a des mouvements de plus en plus nombreux pour dénoncer les dérives de ce système qui s'étendrait d'autant plus vite s'ils n'existaient pas.

De là à voir du néocolonialisme dans le fait de mettre en avant le droit des femmes, des homosexuels, des peuples martyrisés qui crèvent de peur à l'idée de déplaire d'une manière ou d'une autre aux fondamentalistes pseudo religieux, il y a un pas!
Nous avons évolué sur ces droits là, nous pouvons, même s'il y a des crétins qui pensent le contraire et veulent nous en empêcher, en tant que femme, en tant que citoyenne, en tant que lesbienne, affirmer notre identité, être indépendantes, nous exprimer, nous faire élire.... nous sommes socialement plus en avance du point de vue de notre humanité au regard de ceux qui martyrisent, mettent en esclavage, terrorisent, assassinent, violent,  kidnappent, mutilent.
De quel droit pouvons nous donner des leçons? Serions nous parfaits? Certes non. Il ne s'agit pas de l'être, il s'agit de vouloir progresser et nous améliorer
Alors serions nous perfectibles? Bien sûr que oui!!!!
Serions nous des exemples, des précurseurs? Ma foi oui. Sur ce chapitre, et celui-ci exclusivement sans doute, nous le sommes.

Ma foi, disais-je? Oui, je ne parle que de moi. J'affirme que ce qui se passe avec tous-es les fondamentalistes (ceux-celles qui tuent en Occident les avorteurs, ceux-celles qui ont mené une guerre "du Bien contre le Mal" et avec ces termes religieux caché aux crédules le but "supérieur" à tout autre de s'enrichir mais aussi ceux-celles qui montent des murs après avoir été parqués eux-mêmes quelques décennies plus tôt, qui voilent les femmes intégralement, tuent les enfants qui regardent la télé ou marient de force des écolières pour leur apprendre la seule leçon qui soit: obéir au maître, etc, etc) est une barbarie,non pas car je me place au-dessus d'eux mais parce que c'est intrinsèquement barbare et violent et inhumain.

Je précise que je ne parle pas de religion mais de fondamentalisme. Toute religion, ne l'oublions pas est bâtie sur le socle de l'amour et de la bienveillance envers autrui.... à ce que je crois savoir

Néocolonialisme c'est cette façon que les occidentaux ont de se donner le droit d'intervenir dans d'autres pays, d'autres peuples, d'autres cultures en prétextant qu'ils détiennent de grands principes supérieurs à ces susdits peuples ... cette ingérence qui ne s'autorise que lorsque l'autre pays est militairement, économiquement ... considéré inférieur ... bref l'Europe s'est enrichie au détriment des autres peuples en détruisant nombre de cultures en échange de sa vision de la civilisation, elle est même à l'origine de deux guerres mondiales, de génocides ... et de conflits encore existants et aujourd'hui encore elle donne des leçons de morale .... il n'y aurait pas d'islamisme si les relations internationales étaient plus équitables (ex Palestine, Syrie aucune intervention à la différence de l'Irak ...). Je me demande d'ailleurs comment on laisse encore aujourd'hui l'ONU fonctionner avec 5 membres permanents (pseudo vainqueurs de la 2e guerre mondiale) qui ont le droit de véto ce qui empêche bien des interventions. Alors oui le mot barbare me dérange car il désigne des personnes et les juge inférieures. Que dirions-nous si des pays africains commençaient à nous donner des leçons de morale et en nous expliquant que nous sommes des barbares ? Je crois que changer de point de vue, de regard est quelque chose de sain et si nous nous permettons certaines libertés avec les autres, il faut accepter la réciproque alors. C'est mon avis quand les règles du jeu diplomatiques, commerciales ... seront égalitaires dans le monde alors on pourra se permettre de donner des avis aux autres pays mais à l'heure actuelle, on profite du monde alors je préfère rester modeste.
Bon après cet effort intellectuel, un mojito s'impose ! Laughing
avatar
Atalante

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Mer 28 Jan - 23:34

Pardon de ne répondre qu'aujourd'hui mais j'avais du retard (au moins 2 semaines) dans la lecture de mes Télérama, magazine dont tu fais référence Bixie concernant l'interview d'Abdennour Bidar.

La Déclaration Universelle des Droits de l'Homme pourrait être, dans l'idéale de la dignité humaine, une référence planétaire.
Le problème, c'est qu'il n'existe pas un seul type de réalités. Et que cette déclaration aussi essentielle soit-elle pour tous les humains, est le reflet d'une réalité occidentale.
Elle ne peut pas s'appliquer partout au vue de la place du principe culturel inhérent à chaque pays. Il ne peut pas y avoir d'universalité sur quelque sujet que ça soit.
Si toutefois, on pouvait trouver des définitions communes (en dehors de toute hégémonie économique ou politique), l'application ne pourrait pas se faire partout de la même façon.
Croire et vouloir que tout se passe partout de la même façon, c'est vouloir imposer sa façon de faire à l'autre. C'est donc déjà marcher sur le droit inaliénable de chaque pays d'agir en souverain sur ses terres.

Abdennour Bidar parle effectivement d'un universel humaniste. Moi ce que je comprends dans cet interview c'est que dans aucune culture, il y a une propension à être barbare (d'autant plus qu'il est interviewé sur la réforme de l'islam). Aucune nation, aucune religion, aucune civilisation ne peut justifier sa barbarie. Chaque pays, chaque nation, chaque culture doit se réformer et la mondialisation doit propulser cet élan. Le travail autour des changements doit être universel. Pas la vision que l'on en a.

Confucius disait "L'expérience est une lanterne que l'on porte sur le dos et qui n'éclaire que le chemin parcouru"
Cette maxime peut s'appliquer au pays, aux peuples.
Chaque chose en son temps, chaque pensée en son siècle...
Chaque peuple devrait pouvoir faire ses révolutions (scientifiques, sociales, philosophiques, économiques...) sans que l'Occident mette son grain de sel partout.

Moi aussi, je suis pour que les crimes de guerre, les actes de barbarie ne puissent pas se reproduire de siècles en siècles.
Je suis évidemment pour la dignité humaine, quelle que soit la culture, la religion, la nationalité.
Mais en aucun, je ne m'autoriserai le droit de m'ingérer en prétextant que je détiens le principe supérieur de la liberté et de la dignité.
Malheureusement, c'est ce que notre pays fait en permanence en s’immisçant dans la politique de nombreux pays au détriment de tous les droits qu'il prône à l'échelle planétaire.
Comme je le disais dans un autre post, changer le monde commence par se changer soi-même. Cela vaut aussi pour un pays.


Atalante, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris concernant le néocolonialisme mais aussi pour le Mojito...
Holé !  
avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Atalante le Jeu 29 Jan - 11:53

Coelha a écrit:
Atalante, je suis tout à fait d'accord avec ce que tu écris concernant le néocolonialisme mais aussi pour le Mojito...
Holé !  

Merci je n'étais pas sûre d'avoir bien expliqué mon point de vue. Pour les mojitos, ils sont à 3 euros au Quai le mercredi d'où cet intérêt sinon je préfère les caïpirinhas Laughing
avatar
Atalante

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Jeu 29 Jan - 13:14

aramouznille a écrit:J'ai toute les raisons (et la déraison) de l'être
Mais chut.....

Aramouznille, plus tu dis "chut..." plus tu nous donnes envie de savoir bounce
Tu as une grande nouvelle à annoncer sur le forum ?
Amoureuse ? Maman ?

Belle vie à toi en tous cas,

avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  aramouznille le Jeu 29 Jan - 15:31

Je tiens à revenir sur la réponse qui a été faite sur mon précédent message. En résumé je dis « barbarie » et je m’entends répondre « néocolonialisme »

Je souscris pleinement à tout ce que je lis sur les droits de l’Homme, la dignité humaine, l’ingérence et l’universalité des principes et tout et tout. Je n’aime pas l’uniformité des pensées, des cultures et des pratiques, je la crains bien au contraire. Je suis heureuse de porter la contradiction avec chacune ici. Tant mieux, si nous ne sommes pas d’accord en tout. Quant au néocolonialisme, je sais parfaitement ce que c’est et je précise que je le dénonce tout aussi clairement que je dénonce les actes barbares où qu’ils aient lieu. Sur ces points, je suis d’accord à mille pour cent. « Aucune nation, aucune religion, aucune civilisation ne peut justifier sa barbarie », je suis d’accord avec cela aussi, bien entendu. Comme je l’ai écrit sur mon post, l’Occident n’a aucune leçon à donner, je répète mes propos : nous ne sommes pas parfaits et nous sommes perfectibles.

Je dois bien admettre, et je dis ça sans animosité, que j’ai la désagréable impression de n’avoir pas été lue dans l’intégralité de mon message précédent.

Me suis-je arrogé le droit d’ingérence, plus exactement ai-je appelé à aller faire entendre raison à qui que ce soit ? Faut-il donc annuler tous les posts relatifs aux affaires d’autrui, auquel cas, autant fermer ce forum ? Nous ne faisons qu’exprimer nos opinions sur tel ou tel spectacle ou fait de société. Ai-je parlé au nom d’un état ou en tant qu’occidentale ? Non, je m’exprime en mon nom seul. Que vient faire ici la notion de néo colonialisme ? Ai-je appelé à aller expliquer, par les armes ou par l’ONU à l’Orient que nous leur sommes supérieurs ? Et d’ailleurs au sujet de l’ONU il m’apparaît un peu contradictoire de regretter, dans le même post, à la fois le droit de véto qui l’empêche d’intervenir et à la fois l’interventionnisme. C’est un détail, laissons cela de côté.

Si je dénonce des actes barbares des colons juifs, suis-je antisémite ? Si je dénonce les dérives du capitalisme, suis-je communiste ? Si je dénonce ce que certains hommes font à certaines femmes, suis-je androphobe et hystérique ? Si je dénonce le fondamentalisme, suis-je islamophobe ou raciste ? Si je milite ou m’insurge contre l’homophobie en Egypte ou en Russie (et même en France), suis-je hétérophobe ? Absolument pas. Je mets en application mon droit d’expression et je n’ai pas à être enfermée dans une case ou un mot pour autant.

Certaines d’entre nous ont défilé pour Charlie parce que nous pensions que cette tuerie était insupportable. Ce qui l’était tout autant, indépendamment de l’acte insensé, c’était que sous prétexte que des dessinateurs ont raillé des fondamentalistes, certaines personnes se sont senties insultées et certains d’entre eux ont pensé que c’était autre chose : du racisme ou de le rejet de leur religion. Ce n’était qu’une dénonciation au vitriol du fondamentalisme, mais c’est l’amalgame plus que malheureux qui en a été fait, qui a conduit à la violence. Lorsqu’on me parle de néocolonialisme parce que je dénonce les actes barbares et les gens qui les commettent, on fait aussi un amalgame plus que regrettable. C’est un jugement à l’emporte-pièce sans aucune considération pour tout le reste de mon post.

Oui, j’accepte la réciproque, je pense que nous avons tout à gagner à apprendre de l’autre et il me semble bel et bien n’avoir pas sanctifié l’Occident ni diabolisé l’Orient. J’ai condamné et personnellement jugé certains actes comme barbares. Je persiste et je signe. Suis-je moralisatrice ? Sans doute. Suis-je subjective ? Assurément. Aurais-je pu être plus nuancée ? Je pense l’avoir été et je ne tiens donc pas du tout à revenir sur mes propos ni à m‘en excuser d’aucune manière.

Qu’en est-il donc de ce jugement de néocolonialisme, que je prends pour moi, puisque cela arrive après mon post, sous prétexte que j’ai donné mon avis sur des actes répréhensibles en tout point ? N’y aurait-il pas là comme une sorte d’amalgame un peu rapide ? Ai-je dit que je me sentais supérieure ? En aucune manière. Ceux qui tuent, humilient, torturent, conspuent, violent, voilent les autres parce qu’ils sont autres, ceux-là se sentent supérieurs. Je ne fais rien de tel, à ce qu’il me semble, je m’exprime.

En résumé, que l’on me dise que l’on n’est pas d’accord avec mon sentiment, mon opinion, le mot « barbare » que j’emploie, c’est très bien. Que l’on en soit choqué, je le comprends même si ce n’est pas ma volonté. Je ne détiens en aucune manière «le principe supérieur de la liberté et de la dignité », ni aucun principe d’ailleurs, j’essaie de ne pas en avoir, même si c’est parfois très difficile. Je sais que je peux me tromper, m’exalter, me perdre, changer d’opinion et je suis sur ce forum pour cela aussi, pour avoir d’autres éclairages, pour m’entendre dire « je ne suis pas d’accord avec ta vision des choses » et ce sera tant mieux. Mes propos dérangent, d’une certaine manière, tant mieux ou tant pis. C’est tellement bien d’être dérangé, je le suis parfois ici ou ailleurs. A cela, je n’ai rien à dire, je dois simplement me réjouir de pouvoir déranger ou être dérangée sans danger.

Mais que l’on voit au travers de mon expression personnelle du néocolonialisme, alors là non, ce n’est pas possible. C’est m’enfermer dans une conception du monde que je ne reconnais pas comme mienne. Je suis prête à entendre bien des choses sur mes interventions, mais si l’on doit dénaturer mes propos sous prétexte que l’on n’est pas d’accord avec moi, ce n’est pas ok.

Je vais donc partir du principe qu’il y a certainement de la maladresse, une certaine incompréhension commune que nous aurons tôt fait de disperser autour d’un mojito. J’affirme même que le fait que nous ne soyons pas d’accord sur l’aspect « barbare » de certains de nos frères humains ne fera qu’ajouter au plaisir du partage.

Qui sait Coelha, je pourrais même t’en dire un peu plus, toi qui semble si curieuse, sur mon « chut » d’hier.
avatar
aramouznille

Messages : 318
Date d'inscription : 21/10/2013
Age : 48
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Atalante le Jeu 29 Jan - 17:09

Aramouznille, je ne comprends pas ton post car j'ai employé le mot néocolonialisme avant ton intervention alors en faire une affaire personnelle alors qu'il s'agit d'un débat général ..... et justement si l'ONU fonctionnait correctement, il n'y aurait pas besoin pour certains pays de jouer aux gendarmes du monde .... après je l'ai dit c'est mon avis et personne ne t'a demandé de t'excuser donc je ne vois pas où il y a un problème dans ce débat qui ne me semble absolument pas agressif ou tendu et tes posts n'ont rien de dérangeants. Bref peut être que d'autres comprendront mieux que moi ton post car pour ma part je suis plus qu'étonnée.
avatar
Atalante

Messages : 1090
Date d'inscription : 23/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Coelha le Jeu 29 Jan - 20:46

Effectivement, je pense qu'il n'est pas utile de prendre les choses personnellement dans un débat comme celui-ci.
Je n'ai pas eu la sensation que ni les unes ni les autres nous ne nous attaquions.
Je pense Aramouznille que tu as dû loupé un ou deux post car Atalante parlait effectivement de néocolonialsime avant que tu n'interviennes.
Quant à moi, je répondais surtout à Bixie.

La question n'est pas de savoir si nous nous entendons sur le mot barbare. Car il me semble évident que nous sommes toutes d'accords sur le fait que les crimes commis envers les femmes, les hommes (en Russie, au Proche et Moyen Orient, en Afrique...) sont tous aussi épouvantables les uns que les autres.
La question est de savoir si nous, occidentaux, nous sommes capables de reconnaître que nous commettons aussi des actes de barbarie. Et que ces actes de barbarie en provoquent d'autres.
Il s'agit d'un cercle dans lequel nous sommes acteurs autant que les autres.
Il n'est plus possible aujourd'hui de traiter un pays de "barbare" sous prétexte qu'il tue avec des armes et qu'il viole les lois de la dignité humaine sans chercher à comprendre comment ce pays en est arrivé là. Quelques exemples de questions : qui leur a vendu les armes ? qui au nom des partenariats économiques réclament toujours des prix défiants toute conférence ? Qui ne fait que paupériser les populations locales en revendant des produits transformés 100 plus chers que les matières premières ont été vendues ? Qui vient parfois s'acheter du plaisir à bas prix auprès de populations prises à la gorge ? Qui est venu ou vient encore s'imposer militairement ? Qui ? Qui ? Qui ? Nous les occidentaux !
Imaginons une minute l'inverse. Imaginons que sans arrêt, les pays voisins s'invitent au nom de leur vision du monde, débarquent avec des chars, violent nos femmes, décapitent nos hommes, pervertissent nos manières d'interagir avec le monde car selon eux, elles ne sont pas assez dignes... Imaginons cela 5 minutes...
Alors, que se passerait-il ?

C'est de tout cela dont il s'agit aujourd'hui. Comment toutes ces populations doivent-elles considérer le fait que nous soyons omniprésents dans leur pays, à tenter d'imposer nos modes de vie, nos modes de penser, nos modes de construire, nos modes de communiquer, nos modes de croire, notre rapport aux gens, à l'argent...

Quant allons-nous reconnaître notre responsabilité dans la violence d'aujourd'hui.
Il me semble que c'est de tout cela dont il s'agit quand je dis "ne pas se sentir supérieur" car on ne sait plus vraiment où et par qui a commencé la barbarie...

Je le répète, je n'attaque personne. Je me questionne tout simplement...
avatar
Coelha

Messages : 21
Date d'inscription : 15/01/2015

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Bixie le Jeu 29 Jan - 23:04

Pour ma part Atalante, j'ai tout à fait compris le post d'Aramouznille, tout comme tes arguments ou ceux de Coelha. J'ai trouvé ce débat intéressant mais je me dis maintenant que ce n'est peut-être pas le lieu car à l'écrit on ne peut immédiatement éclaircir un mot mal compris par l'autre.
Je voulais finir sur une maxime " humaniste" apparue pour la première fois bien loin de l'Occident et que l'on retrouve ensuite ailleurs et qui semble  correspondre assez bien aux propos d'Abdennour Bidar  ( eh oui je suis fan) c'est-à-dire à la fois l'idée d'un "universel humaniste" et l'idée que "l'Occident" est juste l'un des contributeurs de quelque chose qui l'a précédé, qui se retrouve dans différentes cultures et qui le dépasse, deux idées qui ne sont pas contradictoires.
"Ne blesse pas les autres de manière que tu trouverais toi-même blessante" ( Inde, VIe siècle av JC, Udana- Varga)
" Ce que tu ne souhaites pas pour toi, ne l'étends pas aux autres" (Chine, citation de Confucius, VIe siècle av. JC)
"Ne fais pas aux autres ce que tu ne voudrais pas qu'ils te fassent" ( Inde, Mahabharata, VIe siècle v JC)
"Aucun d'entre vous ne croit pas vraiment tant qu'il n'aime pas pour son frère ce qu'il aime pour lui" ( Arabie, citation de Mahomet  extraite d'un hadith).

Bixie

Messages : 210
Date d'inscription : 27/11/2014

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les homos pris au piège en Egypte et en Russie

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum