Derniers sujets
» PMA
Dim 16 Juil - 11:12 par Nhkln

» Interdiction de Rire...
Sam 24 Juin - 12:58 par jersey

» jukebox
Mer 14 Juin - 7:31 par Nhkln

» Pour pas être sérieux
Mar 13 Juin - 14:46 par jersey

» Petites réflexions personnelles et autres débiltés
Dim 11 Juin - 21:39 par Nhkln

» Le plan A
Jeu 8 Juin - 16:57 par Titi

» re que célébrez vous aujourd'hui...
Mer 31 Mai - 16:42 par Nhkln

» Il semblerait que...
Mer 31 Mai - 16:40 par Nhkln

» Qui connaît?
Sam 20 Mai - 8:02 par kaouète

ACTUALITE
 
Partenaires
créer un forum

Genre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Genre

Message  Nhkln le Jeu 16 Fév - 16:30

Le concept du petit pd :
Si je viens en parler ici c’est parce que je pense que cela peut être une discussion comme une autre (et j’espère que cela ne fera pas trop divan Wink). Et j’avoue que j’aimerais bien savoir comment vous vous situez en tant que lesbienne et en tant que femme.
J’ai réussi à mettre des mots là-dessus il n’y a pas si longtemps grâce à ma dernière copine. J’ai toujours eu du mal à me considérer comme une fille et ce n’est pas pour autant que je me considère comme un garçon. Disons que cette détermination de genre véhicule tellement de préjugés d’un côté comme de l’autre d’ailleurs. Très grossièrement les femmes ont été longtemps assimilées dans notre société comme fragiles et pouvant être dominées et les hommes comme brutes dominantes. Bon je vais pas rentrer dans le détail mais c’est un peu le modèle de mon enfance. J’ai développé une ambivalence très forte. Je me considère vraiment comme un petit pd (avec une note d’auto dérision évidemment). Pour moi c’est le meilleur compromis aujourd’hui, je suis multiple, je ne me sens pas appartenir à un genre (même si biologiquement je fais partie de la catégorie fille) et du coup je peux me détacher de certains comportements attendus par les autres selon le genre. Disons que c’est comme ça que je me sens vraiment moi.
Vous pensez que c’est du délire ?
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 628
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 39
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Bene Gesserit le Jeu 16 Fév - 16:41

Ce n'est pas du délire pour moi!

Ca m'intéresse grandement ce que tu dis Nhkln.

Comme dis si bien Titi, je vais aiguiser mon crayon quand j'aurais plus de temps et j'essayerai moi aussi de mettre un mot sur ce que je ressens et perçois de mon homosexualité et de l'image que j'ai de moi!!

Bene Gesserit

Messages : 123
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 30
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Bene Gesserit le Jeu 16 Fév - 21:26

C’est difficile à dire en effet comment je me considère : à la fois je ne supporterais pas qu’on me prenne pour un gars mais en même temps je préfère avoir un côté masculin….
Et puis c’est bien trop subjectif et cloisonnant dans mon sens de se sentir « homme » ou « femme »
J’ai toujours trouvé très lourd les gars qui me laisseraient penser que je les intéresse ! Parce que je les intéresse je suppose pour ma féminité et je ne m’explique pas pourquoi j’ai du mal à le supporter. Peut-être que je sens cela comme une attaque et je peux être très agressive devant un gars qui me fait chier. Alors qu’en même je souhaite plaire à une autre femme parce que je suis une femme…
Peut-être parce que je vois les gars comme des concurrents… ?? Alors que je me sens complètement incapable de draguer une fille…
Hum…je ne sais pas si ça a trop de sens ce que je dis là…
Je sais que la société nous inculque des normes qu’il est difficile de braver.
En plus en ayant tendance à être une personne un peu caméléon, et c’est là je pense pourquoi j’ai tellement du mal à me sentir dans ma vrai peau… Je m’explique : me voir parfois trop par les yeux des autres au point d’occulter mon moi profond…
Et je pense aussi que l’enfance y est pour quelque chose : aux yeux de ma mère, il aurait fallu que je sois féminine je pense et je suis donc jugée dans le fait que je ne puisse pas ressembler à un gars et je sens que je la déçois et ne pourrait jamais atteindre comment elle me voudrait puisque ce n’est pas moi !!

Bene Gesserit

Messages : 123
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 30
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Titi le Ven 17 Fév - 10:21

Excusez moi nh, mais la notion de "petit PD" me gène ! non par pudibonderie mais par réalisme ! si je ne m'abuse, un "pd" est un homme adulte qui aime des jeunes gens or vous êtes une femme adulte qui aime les femmes adultes, autant que j'ai pu le penser... le mot d'androgyne serait plus adéquat du grec andros : homme (au sens mâle) et gynês, femme (au sens femelle).
Je me sens plutôt à l'aise tant sur le plan physique qu'intellectuel et psychologique dans ce mot... et pour moi mon orientation sexuelle est un aspect de mon être, pas un tout ! je ne me définie pas par cela.

Titi

Messages : 269
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Nhkln le Ven 17 Fév - 11:11

Je le vois autrement Titi, c'est plus un mélange entre part féminine et masculine, mais sur les faits vous avez raison. Il y a autre chose j'aime bien les filles qui ont cette même ambivalence, j'aime bien retrouvé une part de masculin. Ah et pour moi un petit pd n'est pas une personne qui aime les jeunes gens dans le langage courant.
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 628
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 39
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Bene Gesserit le Ven 17 Fév - 13:05

Ce sujet me parle beaucoup parce que je suppose qu'il me pousse à m'interroger sur mon vrai moi.

Je vais continuer à creuser dessus!

Je suis aussi d'accord que ce n'est pas notre orientation sexuelle qui définit totalement notre être mais je pense que cette orientation a un fort impact pour moi. Ca me donne encore plus l'impression de ne pas être "normale" ou dans le moule. Et ce qui rend encore plus difficile mon affirmation de moi-même puisque ça m'oblige à ne pas laisser paraître mon moi profond.

Bene Gesserit

Messages : 123
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 30
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Nhkln le Ven 17 Fév - 13:51

Je pense comme Bene, je crois qu'effectivement que c'est pas notre orientation sexuelle qui définit notre identité mais malheureusement nous sommes souvent définies par les autres par cette dernière. Bref c’est un peu la merde quand même parfois Smile Cela peut prendre beaucoup de place dans notre construction aussi.
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 628
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 39
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Bene Gesserit le Ven 17 Fév - 14:19

Dis comme cela c'est encore mieux formulé!

C'est un sujet qui me passionne beaucoup! Parce que dans ce cas là lorsqu'on veut plaire à quelqu'un veut-on plaire selon nos références ou ceux de l'autre?? Et l'autre ne peut-il nous aider à faire émerger une partie de nous dont on ne se rend pas compte?
Mais dans ce cas là est-ce changer de personnalité?


C'est bien compliqué tout ça!

Bon je suis au boulot, c'est pas sérieux mais je vais continuer à y réfléchir!!

Bene Gesserit

Messages : 123
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 30
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  mulu le Ven 17 Fév - 16:16

J’ai toujours beaucoup réfléchi à l’influence des personnes entre elles, et j’ai toujours pensé que la meilleure chose, ou plus sincère d’une certaine façon, était qu’on ne peut en aucune façon attendre quelque chose de quelqu’un ou l’influencer de quelque façon que ce soit parce que le but à atteindre est une sorte d’individualité complète (arriver à être complètement soi-même malgré tout notre environnement – sorte de concept punk^^) mais je crois qu’au final l’influence est inévitable et pas que négative. Je veux dire, à partir du moment même où on nait, on est en quelque sorte construit par tout ce qui nous entoure, on n’est jamais dans une sorte de vacuum sans rien, et pas seulement par rapport aux relations. Je ne sais même pas si ce que je raconte est complètement en lien avec ce qui vient d’être dit, mais tant pis.. ^^

mulu

Messages : 14
Date d'inscription : 14/02/2017
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Nhkln le Ven 17 Fév - 18:37

Le punk n'est pas mort Wink. Bene je pense que la question est significative de quelque chose (lorsqu'on veut plaire à quelqu'un veut-on plaire selon nos références ou ceux de l'autre??), je vais être très pragmatique. Il faut être soi, se trouver d'abord, cela s'appelle l'affirmation, l'émancipation, l'estime de soi etc etc (même si être soi est un mélange de tout comme mulu le dit, interne et externe, bien sûr que nous avons une multitude d'influence lors de notre construction). Une fois que l'on se sent à peu près bien soi même, il est plus facile de créer des relations avec les autres dans le sens où plaire à tout prix n'est pas une priorité et puis au final ce ne serait que du vent. On a des affinités différentes avec les personnes et c'est juste normal. En résumé plus on est soi plus on est en capacité d'accueillir l'autre avec altruisme et dire non à ce qui nous convient pas. Je pense que tu te poses la question justement parce que tu ne t'es pas encore vraiment trouvé toi. Et attention c'est pas un jugement, car crois moi que je bosse grave sur la question aussi.

Bref ce n'est que mon avis hein !
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 628
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 39
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Bene Gesserit le Ven 17 Fév - 21:41

Oui, je comprends …et on en revient toujours à faire un travail sur soi, seul…Parce c’est trop bête de rester une coquille vide que personne ne peut remplir parce qu’ils ne le peuvent simplement pas ! Et il faut prendre le risque de déplaire, chose qui m’est très pénible !

Merci Nhkln, ça me parle ce que tu dis. Et je ne vois aucun jugement de ta part. C’est juste un peu difficile à entendre parce que c’est la vérité !

Bah…mais j’ai divergé du premier thème de ce post et je me prélasse trop facilement dans le divan là !! Mais bon, c’est comme à vélo non ? On tombe et on se relève ??
Je finirais donc pas te confirmer Nhkln : « it’s sheat » !! Mais bon heureusement qu’il y a la musique !!Là, je suis dans mon élément ! Je suppose que c’est un peu ça : trouver avec soi-même cette puissance, cette clarté, cette pureté, cette sensibilité, cet accord que je trouve dans la musique et où je n’ai même pas besoin de me poser de questions !
C’est vrai que ça aide de partager et ne pas se sentir si seule dans sa recherche de soi-même…mais bon, aujourd’hui il faisait un temps printanier avec une certaine douceur dorée dans l’air et ça fait du bien !

Bon pour revenir au sujet du post, c’est dur pour moi de mettre un mot sur « être » ou « paraître » homme ou femme. Je suis d’accord que biologiquement je suis une femme mais dans ma façon d’être, je me qualifierai plus d’ « être humain » sans me demander si je pense comme une femme ou comme un homme. Tout en souhaitant avoir un côté masculin…mais être aussi frustrée parfois de ne pas être « davantage » homme…
Et puis aussi, c’est con à dire mais j’ai l’impression parfois qu’il existe des « normes » dans le monde lesbien, même si je ne connais pas vraiment. Il est aussi alors dur de trouver sa place !! D’où comme tu dis Nhkln, le plus important mais le plus dur aussi c’est de trouver sa place en soi-même !!

Ah et dernier point, ou alors je suis complètement à côté de la plaque mais un pd je croyais que c’était une insulte pour un gars gay !

Bene Gesserit

Messages : 123
Date d'inscription : 31/08/2015
Age : 30
Localisation : Pau

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Titi le Sam 18 Fév - 10:37

je vous rejoins pleinement sur le travail pour être soi ! je crois que c'est celui de toute une vie et oui, plus ou moins mal on est avec soi-même, mieux on est avec les autres... on n'a rien à prouver ! mais il faut du temps et c'est peut-être parce que j'ai quelques kilomètres de plus que vous au compteur que je me sens plus décontractée dans mes pantoufles !!!
pédéraste, non c'est un mot tout à fait correcte qui vient du grec ancien, et qui littéralement signifie "amant de garçon", les grecs (de la "haute"...) avait une autre relation à la sexualité... et peut-être aussi que ce n'est pas flatteur pour les femmes si on creuse un peu (ce que je n'ai pas encore fait ! mais pt' que ça viendra !)
Merci d'alimenter le débat !!!

Titi

Messages : 269
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  jersey le Sam 18 Fév - 14:36

Je prends le sujet en route, sujet qui est à l'origine " Comment vous situez vous en tant que femme et en tant que lesbienne?"
Ma réponse : je suis femme et lesbienne sans "prise de tête". Les humains ont des chromosomes X & Y. Il n'y a donc pas lieu d'en faire tout un foin (pour moi). L'orientation sexuelle n'est qu'une partie de notre  existence (en cela je rejoins Titi qui affirme "je ne me définis par cela"). Je ne partage pas du tout la perception de Bene qui écrit "ça me donne l'impression de ne pas être normale" Mais qu'est-ce que la normalité en 2017 ? On a fait bien du chemin ! Je tombe d'accord avec NHK pour qui " l'orientation sexuelle prend bcp de place dans notre construction" à ceci près que je considère que cela peut être vrai dans les jeunes années, ensuite il faut convenir, me semble t-il , qu'une identité ne se résume pas à une orientation sexuelle; nous ne sommes pas que biologie. Quant à Bene qui "voit les gars comme concurrents", je dis oui , et pour moi, c'est l'intérêt de la chose . Je ne me sens pas agressée par le regard des autres soit parce que je m'en fous soit parce que je le considère comme généralement bienveillant à condition d'adopter un comportement réservé (pour moi cela n'est pas un problème). Par ailleurs, je préciserai que je ne suis pas anti homme: à mes yeux leurs compliments n'ont rien de désagréable , même si , pour moi, cela s'arrête là.

jersey

Messages : 271
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Genre

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum