Derniers sujets
» Nicole Ferroni
Hier à 18:16 par jersey

» Alleluia :-D
Hier à 18:06 par jersey

» La disparition...
Dim 22 Oct - 20:28 par Unik

» jukebox
Ven 20 Oct - 0:38 par kaouète

» Besoin de voir du monde!!
Jeu 19 Oct - 21:51 par kaouète

» Je suis morte de faim et j'assume ! Fini la langue de bois !
Jeu 19 Oct - 6:47 par jersey

» Clar-T
Lun 16 Oct - 0:46 par kaouète

» Idées de lecture
Ven 13 Oct - 0:37 par kaouète

» Karen Chataigner
Lun 9 Oct - 0:39 par kaouète

ACTUALITE
 
Partenaires
créer un forum

Je pense donc je suis, la suite...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Je pense donc je suis, la suite...

Message  Nhkln le Ven 21 Avr - 21:50

Ce soir je voulais aborder la grande question existentielle qui perturbe certainement un grand nombre d’entre nous, Pourquoi les gens mangent leurs crottes de nez ?  Mais bon j’ai laissé tomber et en cherchant bien sur internet il y a des réponses. Mais je m’interroge sur une autre question qui est en lien , si si. Sur l’hypocrisie que la norme sociale attendue pousse à développer (parce qu’il faut quand même le dire 9 personnes sur 13 les mangent, et si vous demandez à tous vos amis, personne ne vous dira oui). Et non, je n’ai pas pris de drogue ce soir.

Bref, l’autre fois je disais à W., que je ne supportais pas la « norme superficielle » (oui j’aime bien inventé des trucs), et que j’avais tendance à provoquer en allant dans le sens inverse de ce que la personne tenait absolument à véhiculer. Je ne comprenais pas pourquoi j'avais ce besoin de provoquer, pourquoi ça m’agaçait autant. Bon que tout le monde soit rassuré ; je n’irai pas manger mes crottes de nez devant quelqu’un juste parce qu’il s’offusque en me disant qu’il ne l’a jamais fait malgré la grosse probabilité qu’il ait déjà fait. Je ne sais pas pourquoi l’être humain a ce besoin d’être identifié dans une certaine catégorie grâce à des codes qu’il va afficher. Et je ne comprenais vraiment pas pourquoi je pouvais avoir des réactions si fortes face à ce type de comportement.

Et bien, c’est juste parce que ces gens sont dans le mensonge (prise de conscience), le superficiel et qu’ils sont plus attachés à l’image qu’il véhicule qu’à ce qu’ils sont vraiment. Bref j'ai toujours eu du mal avec le faux. Et dieu sait que souvent c’est caricatural et absurde. Mais il y en a plein, je vois ça tous les jours au supermarché, quand je me rends en réunion, dans la rue, au restaurant. Mais le pire dans tout ça, c’est qu’ils ne s’en rendent même pas compte, pour eux c’est établi, ils vont même pas se demander si cette norme là qui défende n’est pas erronée ou absurde, ils vont juste gratifier leur petit égo en pensant tout simplement que ce qu’il montre être est mieux que le voisin.
Donc ma question est comment se détacher de ce carcan normatif ? parce qu’au final si je me rase la tête c’est juste pour défier ce type d’attitude normative et rentrer aussi dans une catégorie, celle des rebelles à deux francs six sous .. Sinon j'ai une autre question, c'est quoi une vraie fille ? (non ça c'est pour la provocation).

Je n'ai pas mis d’émoticône par choix, j'espère que le second degré sera compris.
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 659
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 40
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Titi le Sam 22 Avr - 10:51

bé... on a le droit d'avoir besoin de quelques temps (assez peu mais un peu) pour répondre ou il faut le faire illico pour faire comme tout le monde en étant dans l'immédiateté ?

Titi

Messages : 272
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  kaouète le Dim 23 Avr - 0:57

J'ai lu plusieurs articles concernant la «vraie fille», je ne voulais pas dire de bêtises mais j'avais tres envie de participer à ce sujet.
Celui sur l'hypocrisie humaine est parlant aussi et tellement vrai. Je ne sais pas si je m'exprimerais clairement, d'avance désolée mais bon Embarassed
Allez je me lance, ce matin je tombe sur un article, justement sur une mère dénonçant ce «regard societal» Pour faire court, sa fille est un VRAI Smile  garçon manqué: cheveux courts, jean tee-shirt. L'enseignante et des personnes de.l'entourage s'interrogent sur son genre, et dans un soucis ( probablement) de bien faire lui ont demandé si elle voulait être un garçon, ils étaient disposés à la rebaptiser. Cette question a ete récurrente, mais non cette petite fille de 9 ans n'a juste pas le.look de la.petite fille classique mais elle revendique le fait d'être une fille. Aujourd'hui on se pose beaucoup de questions sur le genre, dans l'éducation... une amie de ma.soeur a ddonné un prénom mixte à son enfant et l'a élevé de la manière la plus neutre possible mais on échappe pas aux médias, aux cours d'école et à nos semblables.
Est ce qu'une vraie fille c'est une princesse? Bijoux maquillage, talons.. (j'exagère bien sûre)  la pleurnicheuse... la douillette et sans oublier le ménage, les enfants... Cette image de Caroline Ingalls evolue et on peut trouver des filles avec un look masculin mais un comportement typiquement féminin et inversement... et puis des hommes ayant un comportement féminin.  
Moi je suis une femme sur ma CNI mais ca m'ennui, je ne veux pas être un homme mais j'aime ce look masculin ( je. Porte des chemises, des pantalons et je vais acheter mes chaussures au rayon garçon, je fais du 35/36)  et ...je mets des boxers. Mais j'ai des cheveux mi longs qui montrr une touche de féminité...  suis-je une vraie fille ..?
En fait je transpire la nana, (j'aime bien ce terme) par mes comportement, réactions....ma vie dans le regard des autres et de ce que la.société nous dit. J'ai découvert qu'autrefois le.rose était une.couleur masculine...
En fait je ne.suis pas.sûre d'avoir vraiment dit ce qu'était une.vraie fille mais j'adore cette question et il me tarde de. Lire d'autres réponses
Ah oui dans une tribu des inuits (je crois me.souvenir) les enfants sont élevés de manière très neutres pendant les 1eres années.de vie. Ensuite (si je me souviens bien 13 ans) ils sont élevés en fonction du sexe de la dernière personne décédé....exemple : le grand-père meurt l'enfant (fille comme garçon)sera élevé comme un garçon,  Si c'est une femme alors pareillement.
avatar
kaouète

Messages : 497
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  kaouète le Dim 23 Avr - 8:28

Il y a un article très intéressant sur la mode enfantine, je vous laisse le lien...
http://les8petites8mains.blogspot.fr/2012/08/mode-enfantine-et-luxe-5-le-petit.html?m=1
avatar
kaouète

Messages : 497
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  jersey le Dim 23 Avr - 10:07

Je n'ai pas eu le temps de vous lire les unes et les autres mais je trouve très bien, kaouète, que vous vous soyez lancée pour répondre à votre intérêt, à votre envie
J'aimerais tant que d'autres vous imitent en prenant leur courage à deux mains  

jersey

Messages : 301
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Titi le Dim 23 Avr - 11:41

merci de votre contribution, tout à fait claire !!! oui, je vais m'y coller mais c'est bien d'avoir cette nouvelle ouverture ! et je partage l'avis de jersey... Participez, on ne mord pas !!! Very Happy

Titi

Messages : 272
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Nhkln le Dim 23 Avr - 19:23

Titi : Surtout ne pas faire comme tout le monde Wink

Kaouète : Je rejoins mes deux acolytes, cool que tu te sois lancée, et tu enrichies le débat !!! Vraiment et de façon claire!! Aie confiance en toi.

Jersey : Je crois juste que la motivation de la plupart est différente. J'ai envie de faire ruer dans les brancards, allez j'ose, vais me faire engueuler mais tant pis, j'ai un côté maso. Vous savez les filles, je comprends le côté utilitariste de ce forum qui est de rencontrer des filles, l'amour toujours l'amour, mais bon on peut joindre l'utile à l'agréable Very Happy


Dernière édition par Nhkln le Lun 24 Avr - 6:45, édité 1 fois
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 659
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 40
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Je pense donc ...

Message  jersey le Dim 23 Avr - 22:08

Défier la norme c'est se positionner par rapport à la norme et vous en avez conscience
Certains sont dans la norme (sociale) sans se poser de questions, ils ne sont pas forcément faux: ils se trouvent bien ainsi soit par manque d'imagination soit par manque de courage, les 2 peut être.
Je ne pense pas que l'on se détache totalement du "carcan normatif", on ne peut tout renier ! Pourquoi ne pas être soi avec des normes intériorisées et des  transgressions affichées au gré des âges (adolescence, âge adulte, âge mur ) et qui changeront au fil du temps.
Une vraie fille n'est ce pas simplement une fille ?? L'exemple des Inuits donné par Kaouète prouve que toute société a des normes. Quant à la gamine de 9 ans au look de garçon manqué, il faudrait chercher peut-être une explication dans l'image du garçon ds les cours de récré, dans le tempérament de la fillette aussi et, pourquoi pas, dans une évolution sociétale des genres. Il me semble que cela devient banal: regardez des photos de classe d'aujourd'hui, d'il y a 30 ans , d'il y a 60 ans etc. Les différences s'atténuent me semble t-il.
L'émoticône n'est il pas également une norme commode que ttes ici nous utilisons ?
Pour finir, je ne suis pas aussi naïve que vous le croyez; je sais quelles sont les motivations les + répandues et c'est certainement pour cela que "ça s'en va et ça revient" Smile Et oui , la norme !!

jersey

Messages : 301
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Titi le Mer 26 Avr - 10:50

Pas encore eu le temps de répondre mais je me suis régalée avec le lien... merci !

Titi

Messages : 272
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Nhkln le Mar 9 Mai - 20:23

Je me disais que peut être nous pourrions poursuivre la discussion ici, cela peut être en rapport même si cela vient toucher d'autres choses.

kaouète a écrit:"l'habit ne fait pas le moine" pourrait être un  sujet de discussion... Non?
qu'est ce qu'on montre? qu'est ce que l'on peut et l'on veut laisser paraitre de nous? scratch

Je suis d'humeur philosophique Very Happy

On montre que ce que l'on ne veut pas cacher et parfois on montre aussi ce que l'on veut faire croire. En fait si on reste purement sur un plan de l'image qu'on donne de soi en matière vestimentaire etc, je crois que cela se rapporte un peu à la norme et de ce que l'on veut véhiculer de notre identité sociale, cela permet aussi à mon sens selon le style de se sentir appartenir à un groupe. Même si évidemment nous ne pouvons tout réduire à ça. Je crois que la plupart du temps avec des gens que nous connaissons pas profondément, nous jouons un rôle, ce fameux rôle social, mais à mon sens c'est une nécessité et une forme de protection de soi, il y a aussi une volonté de s'intégrer et de plaire aux autres. L'autre est un miroir. Juste un début de réflexion.
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 659
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 40
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: je pense

Message  jersey le Mar 9 Mai - 21:52

L'habit ne fait pas le moine"
C'est vrai ... en partie, seulement.
Si je reprends la notion d'image et d'identité sociale, je crois que l'on ne peut pas tricher à 100%. Je m'explique: ou bien on n'est pas à l'aise avec l'image que l'on se colle et alors ça se voit, ou bien on est à l'aise mais il y a un petit hic qui cloche et ça se voit aussi. En résumé, jusqu'ici, l'habit/enveloppe ne fait pas le moine
Demain j'essaierai d'aborder la question du rôle . Pour ce soir je rends les armes car dire tout et son contraire c'est du Taf(f?)



jersey

Messages : 301
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Titi le Mer 10 Mai - 10:59

la citation exacte est "l'habit ne fait pas le moine mais il y contribue."
Selon la tenue que l'on porte on s'autorise ou pas certaines activités... ou on ne fréquente pas les mêmes endroits selon la tenue.
Je pense donc qu'il y a une convention sociale et ce n'est pas une mauvaise chose, dans la tenue vestimentaire. Elle parle de la personne, mais aussi de ce que fait au moment M la personne. On ne tond pas sa pelouse dans la tenue où l'on va... à la messe puisque nous parlons d'habit et de moine...
L'habit, le vêtement est aussi une façon de voiler... et paradoxalement de dévoiler quelque chose de soi. Dans la mesure où l'on n'est pas tenues à la tenue Mao... le choix est infini et l'assemblage des éléments vestimentaires parlant pour qui est observateur.
On parle de l'habit du moine, j'étendrais à l'uniforme... si vous regardez un bataillon... on a une impression d'unité mais quand on regarde au détail... on voit les différences aussi, le béret pas penché parfaitement pareil, la cravate pas nouée à l'identique... et même quand on croise des militaires dans la rue, on voit la différence... je pense donc que même avec un même vêtement, on ne couvre pas complètement la personne unique qui en est habillée.
Je pense qu'il signale aussi des situations, vous voyez une femme en blanc avec un homme en complet et noeud papillon devant une mairie, vous pensez mariage... l'habit identifie aussi des situations...

Titi

Messages : 272
Date d'inscription : 03/04/2016

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  kaouète le Mer 10 Mai - 23:12

Cette citation est semblable à «l argent ne.fait pas le bonheur mais il contribue»
A partir de ces deux citations on voit bien la.nuance et le fait qu'il n'y est pas de certitude... (le mot n'est pas adapté) mais ce que j'entends c'est que rien n'est établi.
Pour le coup cela me fait penser aussi aux apparences trompeuses ( ou comme dans Boulevard des.Airs les «appareuses trompences»)
Parfois, on ne sait pas ce que l'on montre car nous ne savons pas qui nous sommes... Pour le coup ca reprend un peu ce que vous dîtes Jersey «Si je reprends la notion d'image et d'identité sociale, je crois que l'on ne peut pas tricher à 100%. Je m'explique: ou bien on n'est pas à l'aise avec l'image que l'on se colle et alors ça se voit, ou bien on est à l'aise mais il y a un petit hic qui cloche et ça se voit aussi. » Mais peut on parler de tricherie quand on ne sait pas qui nous sommes?
avatar
kaouète

Messages : 497
Date d'inscription : 20/06/2013
Age : 33

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: je pense ...

Message  jersey le Mer 10 Mai - 23:45

Je pense que j'ai 2 posts de retard et du lourd !!! Récapitulons: le moine, l'argent, les apparences, l'auto connaissance.
Accordez moi un délai car Sleep Sleep

jersey

Messages : 301
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense ... la suite

Message  jersey le Ven 12 Mai - 7:46

Votre expression, Titi, " l'habit est façon de voiler et de dévoiler" est joliment exacte, et votre incertitude ,Kaouète, touchante. La situation envisagée je ne la qualifierai pas d'hypocrite mais, en tout cas, il faut éviter de se mettre à nu à tout bout de champ; y compris avec soi-même. Il faut arriver à se fréquenter aimablement.

J'en reviens à la proposition de départ "L'habit ne .....". Comme vous le soulignez, Titi, l'habit est "convention sociale" et donc rôle. L'acceptation de l'habit dépend du talent de l'acteur, de son degré de conviction externe (peut-être même interne) et, dans ce cas ,  l'habit fait le moine.
Ds les cas 1 ("ne fait pas") et 2 ("fait") tout dépend des qualités de la personne, pas de l'habit

jersey

Messages : 301
Date d'inscription : 26/03/2016
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Nhkln le Sam 13 Mai - 9:37

Poursuivons maintenant que j'ai 10 heures de sommeil consécutives et récupérer quelques neurones, quoique... Smile Peut-être que plus on devient soi plus on est à l'aise dans son habit, peut-être qu'il prend une dimension secondaire au final. En ce qui concerne le rôle, il devient contrôlé et conscient. Bref je ne peux que souhaiter qu'on apprenne qui on est.
avatar
Nhkln
Membre

Messages : 659
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 40
Localisation : Agen

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Je pense donc je suis, la suite...

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum