Derniers sujets
» La disparition...
Jeu 16 Nov - 22:14 par Sandrillonne

» Au revoir là-haut
Dim 5 Nov - 19:51 par kaouète

» jukebox
Dim 5 Nov - 19:42 par kaouète

» Nicole Ferroni
Lun 23 Oct - 18:16 par jersey

» Alleluia :-D
Lun 23 Oct - 18:06 par jersey

» Besoin de voir du monde!!
Jeu 19 Oct - 21:51 par kaouète

» Je suis morte de faim et j'assume ! Fini la langue de bois !
Jeu 19 Oct - 6:47 par jersey

» Clar-T
Lun 16 Oct - 0:46 par kaouète

» Idées de lecture
Ven 13 Oct - 0:37 par kaouète

ACTUALITE
 
Partenaires
créer un forum

Homoparentalité en débat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Homoparentalité en débat

Message  Loula le Mer 12 Jan - 10:21

J'ai remonte comme d'habitude sur mon cheval de bataille, et je viens vous proposer de lire cet article concernant des arrêtés récents pris par la Cour de Cassation :


COMMUNIQUE DE PRESSE

PARIS, 9 juillet 2010
FAMILLE HOMOPARENTALE
LA COUR DE CASSATION OUVRE ET FERME

L’Association des Parents et Futurs Parents Gays et Lesbiens considère que la décision de la Cour de Cassation transférant en droit français un jugement américain reconnaissant l'adoption simple d'un enfant en faveur de la partenaire française de la mère légale est une brèche dans la forteresse jusque là inexpugnable du droit de la famille.

Le droit français interdit, en effet, la reconnaissance du second parent dans le cadre d'un couple de même sexe.

Cette décision transposant, en droit français, un jugement américain ouvre une perspective aux homoparents qui pourront, s'appuyant sur cet arrêt, demander l'adoption simple en faveur du partenaire du parent légal.

La partie n'est pas gagnée pour autant car le même jour, un autre arrêt de la même Cour de Cassation a rejeté une demande de délégation d'autorité parentale croisée en faveur de deux femmes pacsées dont chacune est la mère légale d'un enfant.

Avec ces deux décisions contradictoires émanant le même jour de la plus haute juridiction française, le droit de la famille devient illisible, incompréhensible et injuste. En effet, la stabilité des familles homoparentales dépend d'une véritable loterie juridique, soumise aux aléas de décisions erratiques reflétant une inadaptation de la loi face aux évolutions de la société.

Une clarification de la loi dans le sens d'une reconnaissance de la famille homoparentale permettant la double filiation des parents de même sexe sur leurs enfants est plus jamais nécessaire. De nombreux pays en Europe ont adopté des législations de ce type. Tous les sondages et les enquêtes d'opinion montrent que les Français acceptent cette reconnaissance. Les 200 000 enfants vivant dans une famille homoparentale ne peuvent pas continuer à vivre dans une précarité juridique en ne bénéficiant de la protection légale d'un seul parent. Le principe de l'égalité du droit des enfants ne peut plus être bafoué.

A l'heure où la famille n'a même plus de ministère, alors qu'elle reste la première cellule sociétale, il semble grand temps de mener une réflexion profonde sur celle ci.
Les homos ont le droit de construire une famille, et ils le font.
Il est choquant de voir que notre société nie cet état de fait, et qu'elle cautionne cette fuite en avant vers l'étranger d'hommes et de femmes qui n'ont d'autre volonté que de donner la vie.
Nos administrateurs disent refuser de légiférer, ou alors seulement en aparté au cas par cas, vis à vis du bien des enfants et de leur construction psychologique.
Moi je crois qu'ils ont bien peu d'égard pour ces enfants, qui se construisent pareillement dans une famille homoparentale, mais à qui ont fait comprendre au plus haut de nos colysées qu'ils sont illégitimes, et dont la carence du droit à leur endroit peut être une source de souffrance, ne facilite en tout cas pas leur quotidien.

Bref il y aurait fort à dire.
Mon seul espoir pour 2011, c'est que finalement l'Europe ne soit pas toujours une bonne excuse pour nous niveler par le bas, pour nous ôter les droits qui sont les nôtres, mais soit aussi une formidable opportunité d'en gagner... que la France suive un peu l'exemple de ses voisins européens et ouvre la reconnaissance de l'homoprentalité.


avatar
Loula
Membre

Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 38
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Homoparentalité en débat

Message  towanda le Mer 12 Jan - 23:18

je partage ton espoir Loula ... notre pays est encore au moyen-âge de toute façon ou retourne à grand pas !
avatar
towanda
Modérateurs

Messages : 129
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 35
Localisation : dans la pampa

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum