Derniers sujets
» La disparition...
Jeu 16 Nov - 22:14 par Sandrillonne

» Au revoir là-haut
Dim 5 Nov - 19:51 par kaouète

» jukebox
Dim 5 Nov - 19:42 par kaouète

» Nicole Ferroni
Lun 23 Oct - 18:16 par jersey

» Alleluia :-D
Lun 23 Oct - 18:06 par jersey

» Besoin de voir du monde!!
Jeu 19 Oct - 21:51 par kaouète

» Je suis morte de faim et j'assume ! Fini la langue de bois !
Jeu 19 Oct - 6:47 par jersey

» Clar-T
Lun 16 Oct - 0:46 par kaouète

» Idées de lecture
Ven 13 Oct - 0:37 par kaouète

ACTUALITE
 
Partenaires
créer un forum

Fred Vargas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Fred Vargas

Message  Gargouille le Mer 19 Jan - 23:30

Si vous allez sur le post de Maud Tabachnik, vous lirez des infos sur Fred Vargas cheers
Pyrlune et moi sommes fans et vous ? cheers
Josée Dayan en a tiré une série télévisée qui à mon avis, n'est pas trop mal avec jean-Hugues Anglades, Jacques Spiesser et la glaciale mais sublime Charlotte Rampling.
avatar
Gargouille
Membre

Messages : 362
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 48

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Camy le Ven 21 Jan - 15:23

Fred vargas I love you I love you I love you I love you I love you I love you
oui oui, moi aussi j'adore !!

et comme tu dis, y'a une série tv, et aussi un ou deux films, non? je me souviens plus trop bien...
avatar
Camy
Modérateurs

Messages : 302
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 30
Localisation : Milan :D

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Loula le Ven 21 Jan - 16:11

Et sinon vous en avez lu des romans de Fred Vargas? et si oui lesquels?
Vous pourriez nous faire un petit topo manière de nous donner envie d'aller y mettre le nez Wink

Perso, je n'en ai lu qu'un, et je pense que c'est le plus connu, à savoir Pars vite et reviens tard.
Franchement j'ai adoré l'intrigue et c'est vrai que le style de Vargas est franchement très bon, très bien mené.

Petit topo de 4ème de couverture :
On l'a peint soigneusement sur les treize portes d'un immeuble, dans le 18e arrondissement de Paris : un grand 4 noir, inversé, à la base élargie. En dessous, trois lettres : CLT. Le commissaire Adamsberg les photographie, et hésite : simple graffiti, ou menace ?
À l'autre bout de la ville, Joss, l'ancien marin breton devenu crieur de nouvelles est perplexe. Depuis trois semaines, une main glisse à la nuit d'incompréhensibles missives dans sa boîte à messages. Un amuseur ? Un cinglé ? Son ancêtre murmure à son oreille :
« Fais gaffe à toi, Joss. Il n'y a pas que du beau dans la tête de l'homme. »


Fred Vargas a remis au goût du jour le personnage du crieur et cela lui permet de mettre en place un suspens palpitant dans le roman.
Et que dire du personnage du commissaire Adamsberg, aussi sauvage qu'attachant.

Franchement si vous ne connaissez pas cette auteure, je vous conseille de vous laisser tenter par ce roman.

D'ailleurs il a été adapté au cinéma, visiblement pas trop mal :




J'espère que cela vous aura donné envie... je crois aussi que Vargas a été adaptée en BD, du moins elle a écrit le scénario "des Quatre Vents".
Là encore, n'hésitez pas, c'est un succès et un plaisir de lecture.

Biz !
avatar
Loula
Membre

Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 38
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Gargouille le Sam 22 Jan - 0:27

Petit topo sur les personnages de Fred Vargas Twisted Evil
Il y a principalement deux séries :
- La première avec Jean-Baptiste Adamsberg : commissaire flâneur et zen sans véritable méthode d'investigation. Il est secondé par Adrien Danglard : inspecteur méthodique au savoir immense, divorcé, père de cinq enfants et grand consommateur de vin blanc et de bière. Adamsberg aime et a une relation mouvementé avec Camille Forestier : musicienne-plombier. Elle est souvent à l'origine de ses enquêtes soit parce qu'il la cherche soit parce qu'il la quitte. Elle aura un enfant de lui. Violette Retancourt : lieutenant appréciée d'Adamsberg qui est un peu lesbienne, enfin on sait pas trop. Wink La Boule : le chat du commissariat, grosse boule de poil alcoolique qui ne connait que Danglard et Retancourt.
- La deuxième série avec "les évangélistes", trois étudiants-chercheurs historiens (Fred Vargas est archéologue à l'origine) qui vivent ensemble dans la même maison, « La Baraque Pourrie » avec Armand Vandoosler. Chaque habitant occupe un étage entier, déterminé en fonction de l'époque étudiée. Mathias s'est ainsi installé au premier étage, Marc au second, Lucien au troisième, et Armand au quatrième (pour respecter l'ordre chronologique et non pas par irrespect envers le vieux monsieur).
Marc Vandoosler, dit « Saint-Marc » : homme de ménage le jour, médiéviste la nuit. Adore porter de lourdes bagues en argent.
Lucien Devernois, dit « Saint-Luc » : historien spécialiste de la Grande Guerre. Il utilise beaucoup d'expressions de cette guerre. Mathias Delamarre, dit « Saint-Mathieu » : archéologue spécialiste de la Préhistoire. Il se balade souvent en sandales et rarement habillé décemment.
Armand Vandoosler, dit « Vandoosler le Vieux » : ancien flic assez âgé, épicurien et fantasque, oncle et parrain de Marc.
Ils vont aider dans leurs enquêtes Ludwig Kehlweiler : dit l'allemand, ancien flic, possède un réseau national d'indicateurs et un crapaud nommé Bufo.
Dans les deux cas, ce sont des personnages farfelus auxquels on s'attache autant qu'on est passionné par les intrigues très tarabiscotées et assez improbable parfois. Je les ai tous lus et j'attends toujours le suivant avec impatience. Je n'ai pas vraiment de préférence mais il vaut mieux les lire dans l'ordre. Adamsberg est toujours un peu border line, assez désespéré et parfois cynique dans l'esprit des détectives de romans noirs américains mais aussi très français dans son approche de l'enquête. j'aime beaucoup aussi Danglard, le méthodique, le rigoureux qui récupère les situations.
Dans la deuxième séries, les descriptions des manies des différents personnages sont une grande partie des romans et nous les rendent très sympathiques.
Enfin... A lire absolument
flower
avatar
Gargouille
Membre

Messages : 362
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 48

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Loula le Sam 22 Jan - 10:56

Sympa, merci pour ce topo-présentation des personnages de Vargas... en effet je veux bien croire en te lisant qu'ils sont l'âme des romans de Vargas.

Allez j'y retourne...
study
avatar
Loula
Membre

Messages : 397
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 38
Localisation : Blagnac

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Yeiayel le Sam 22 Jan - 12:00

Il y a quelques temps , quand je vénérais le dieu SNCF pour m'amener sur Toulouse le week end , j'ai acheté,un peu au hasard et en courant , en partant de la gare , "Coule la seine" de Fred Vargas. Le livre était peu épais et la quatrième de couverture intéressante . Je vous la livre telle quelle:

"Ton collègue blond est assez emmerdant mais je l'aime bien, et puis il est généreux. Il se pose des questions sans fond, il s'inquiète et ça fait le bruit des vagues. Toi en revanche, tu fais le bruit du vent. Ça se voit à ta manière de marcher, tu suis ton souffle. Ton ami blond voit une flaque. Il s'arrête, examine la chose et il la contourne, il prépare bien son affaire. Toi, tu ne vois même pas cette flaque mais tu passes à côté sans le savoir, au flair. Tu piges ? T'es comme un magicien... Il a raison ce clochard, le commissaire Adamsberg est un véritable magicien. Trois nouvelles pour le prouver, trois enquêtes du commissaire, à Paris, là où coule la Seine."


J'ai bu les 3 nouvelles le temps de l'aller ...

Puis j'ai lu aussi "Dans les bois éternels" . On y retrouve Adamsberg .
Là l'auteure nous propose de découvrir le point commun entre des gros bras égorgés porte de la Chapelle, un cerf éventré en Normandie, un vol de reliques, une infirmière échappée de prison et le fantôme d’une nonne. On est entrainé au fond des bois et des cimetières sur la piste d’une étrange potion ancestrale. Mais c’est aussi au coeur de la brigade que les drames se jouent avec l’arrivée d’un nouveau aux cheveux bigarrés hanté par son passé et parlant en vers.
Je dois reconnaitre que j'ai mis un moment à accrocher au récit mais une fois que j'ai été ferrée , je n'ai plus laché.
A découvrir vraiment !
avatar
Yeiayel
Modérateurs

Messages : 38
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 46
Localisation : au paradis

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  pyrlune le Sam 22 Jan - 17:47

Merci pour le topo Gargouille.
Vu la vitesse à laquelle je tape tu as bien fait de me devancer Neutral

Tu as sans doute eu du mal à pénétrer Dans Les bois éternels Yeiayel, parce que comme l'écrit Gargouille les livres se suivent.

Fred Vargas c'est tout un univers qui se quitte difficilement
avatar
pyrlune
Membre

Messages : 262
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 49
Localisation : Toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  vachalet le Dim 20 Nov - 12:17

Bien vrai tout ça !
J'ai découvert cet été avec le dernier "L'Armée furieuse" et bien depuis je les ai tous lu Crying or Very sad
Maintenant je suis en manque No
avatar
vachalet

Messages : 126
Date d'inscription : 18/11/2011
Age : 49
Localisation : pas si loin de toulouse

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Fred Vargas

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum